Les besoins et les usages au cœur des projets

 

Depuis plusieurs années, la Région Bretagne et ses partenaires cherchent, grâce à des pratiques innovantes, à renouveler la manière d'associer les usagers à la création des équipements et des services.



Gare(s) BZH, pour repartir du terrain

Initiée par l’association La 27e Région entre novembre 2015 et février 2016 sur différentes gares de l'axe Rennes - Montfort, la résidence est une démarche qui vise à repartir du terrain, des usagers et des acteurs locaux, pour imaginer l’avenir des gares TER en Bretagne. Elle croise différentes approches : sociologie, design de services, architecture. Quels services pour quels usages ? Quelles formes et aménagements ? Quels liens au territoire et aux habitants ? Quelles dynamiques de collaboration entre les acteurs institutionnels, publics et privés peut-on envisager ? La gare de demain sera-telle un point d’arrêt ou un lieu de vie ? Autant de questions qui ont été explorées lors de 3 semaines en immersion sur le territoire.

En savoir plus

Immersion en gare de Landivisiau
© Fanch Galivel

 

Expe-Landi, pour imaginer une nouvelle façon de vivre le train à Landivisiau

Comment imaginer des aménagements et services en gare TER qui correspondent aux usages actuels de celles et ceux qui l’utilisent, qu’ils soient réguliers ou occasionnels ? La gare de Landivisiau a été choisie comme lieu « test » pour imaginer ce que pourrait être la gare de demain. Pendant plusieurs semaines, en 2016, une équipe pluridisciplinaire  s'est imprégnée des spécificités locales, des enjeux, usages et besoins, grâce à une phase d'immersion et à l'organisation d'ateliers avec les acteurs locaux, les acteurs du projet et les usagers.

Les résultats de ces ateliers ont permis de proposer des équipements "en test" sur le site de Landivisiau : pendant plusieurs mois, en 2017, ces installations temporaires ont pu être testées par les usagers. Parmi les éléments expérimentés, on trouvait, entre autres : un abri multi-service, un écran pour afficher les prochains départs, le WIFI, un abri vélo sécurisé, une borne visio permettant de communiquer avec un conseiller, ou encore une bibliothèque en libre-service.

Les retours d'expérience sur ces équipements tests sont venus alimentés le projet définitif de nouvelle gare de Landivisiau, qui devrait voir le jour en fin d'année 2019.

En savoir plus

 

Nouvelle gare maritime de Quiberon, les usagers au cœur du projet

En 2018 et dans la continuité des expériences réalisés sur plusieurs gares ferroviaires, la Région Bretagne a souhaité engager une démarche participative et créative pour imaginer la nouvelle gare maritime de Quiberon.

Une équipe de professionnels du design de service et de la concertation a réalisé une immersion de plusieurs jours sur le site de la gare en août et en novembre 2018. Les membres de l’équipes ont pu s’entretenir avec les usagers quotidiens ou occasionnels de la gare, les îliens, le personnel de la gare et des navires, les élus, commerçants et l’ensemble des acteurs concernés par le projet.. Plusieurs ateliers rassemblant les acteurs locaux et les usagers ont également été organisés à Quiberon, Belle-Ile et Houat.

Le but ? Identifier les usages et prendre en compte les besoins d’aujourd’hui et de demain, afin d’imaginer les espaces et services pour y répondre. Les résultats de cette d’immersion viendront alimenter le projet définitif, qui sera défini plus précisément par une équipe d’architectes courant 2019. Les travaux de la nouvelle gare maritime de Quiberon sont attendus à partir de 2021.